-
Classé dans Pause K-fé

Votre site est-il pratique et élégant sur un téléphone mobile, une tablette ?
Les pages se chargent-elles avec un délai raisonnable, même lorsque la connexion n’est pas top ?

Si la réponse est un double oui, c’est une excellente nouvelle !
Sinon, vous risquez de voir votre référencement chuter sur Google.

A l’heure ou les connexions web depuis mobile (smartphones, tablettes) rattrapent en volume de données les connexions depuis les ordinateurs « classiques », Google vient de mettre à jour son algorithme de référencement pour prendre acte de cette tendance massive dans le comportement des internautes :

Désormais, les sites non optimisés pour mobile seront pénalisés.

C’est en place depuis le 21 avril 2015. Les sites non optimisés ne disparaîtront pas pour autant des résultats de recherche, mais leur place va chuter au détriment des sites plus modernes, qui appliquent les principes du responsive web design.

Le RWD, mais qu’est-ce ?

Le RWD, ou Responsive Web Design, est le fait de concevoir et mettre en place un site web en prenant en compte au maximum la diversité des écrans, machines et débits de connexion depuis lesquels ce site sera consulté.

En termes plus clairs, un site estampillé RWD ( on dit aussi adaptatif ), a les pouvoirs magiques suivants :
– il adapte à la taille de l’écran de l’internaute la mise en forme de ses pages, afin que l’ergonomie du site reste de qualité, que ce soit sur un écran de smartphone, comme sur tablette tactile ou écran de bureau Full HD.
– il veille à optimiser les ressources téléchargées par l’internaute, afin que les connexions lentes (2G, 3G…) ne demandent pas un délai prohibitif pour afficher une page.

7 bougies et déjà incontournable

Le RWD est né il y a 7 ans et des pixels. ( fin 2007 : sortie de l’iPhone 1 en France)
Avant l’ère des smartphones, l’idée de surfer sur Internet avec un téléphone relevait de la science-fiction. Les écrans tactiles étaient marginaux, les tablettes étaient encore de petits meubles.

La conception d’un site web en ces temps lointains pouvait se faire en partant raisonnablement du principe que l’internaute le consulterait sur un écran de 1024 pixels de large (voire 1200, soyons fou ) . Et la probabilité que sa connexion soit en ADSL était raisonnablement bonne pour oser afficher de grandes images, c’est-à-dire de lourds fichiers.

Mais ça c’était avant.

L’avènement des smartphones, puis des tablettes, a mis fin auprès des professionnels du web à ce paisible paradigme.

En 2015, un site digne de ce nom doit être adaptatif.

En 7 ans, le Web a changé : beaucoup de sites sont désormais adaptatifs, et/ou proposent comme alternative l’installation d’une application. Cependant de nombreux sites sont encore quasiment inutilisables sur mobile, soient parce qu’ils datent d' »avant » tout ça ; soit parce qu’il a été estimé (à tort) que l’option RWD, et la navigation sur mobile d’une manière générale, n’était qu’une tendance marginale…

Un coup de main ?

Si la mise en place du RWD sur votre site vous intéresse, l’agence Euré-k peut vous aider :

– Nous proposons des prestations pour rendre un site adaptatif sans refonte complète, lorsque c’est possible.
– Si votre site est vieillissant, en plus de ne pas être adaptatif, peut-être est-il temps de le refondre totalement ? C’est aussi dans nos cordes !